Eduquer!

Eduquer 

 

Chez l'homme et le chien, l'intelligence n'est pas une capacité innée qui reste statique dés lors que l'individu atteint un certain niveau.

Elle peut être améliorée. L'intelligence innée "naturelle" peut être développée grâce à l'éducation.

Recevant et enregistrant de plus en plus d'informations dans ses neuronnes, l'intelligence et la "sagessse" du chien augmentent. 

L'éducation reste le meilleur moyen d'élever le QI de votre chien , et peut être d'en faire un génie.

 

Les avantages de l'éducation 

 

L'éducation d'un chien , qui vise à lui apprendre "les ordres" de base et des actions plus complexes, est un plaisir pour le mâitre et son animal.

Outre le fait qu'elle permet au chien de faire des exercices mentaux et physiques , l'éducation renforce le lien avec son maître et améliore son intelligence.

Néanmoins, ce dernier avantage ne se vérifie pas systématiquement. Un chien non éduquer peut être trés intelligent de par son héritage génétique, mais ne jamais avoir eu l'occasion d'exposer ses talents.

L'éducation ne fait que révèler le potentiel de l'animal. Si l'éducation est divertissante et intéressante (avec récompenses à la clé), le chien est motivé pour bien faire.

 

 


L'importance de la communication

 

Souvent, lorsque le maître pense que son chien n'est pas suffisement intelligent, c'est uniquement parce qu'il voit son environement différement et que la communication de l'humain est perfectible. Certains chiens se débrouillent mieux que d'autres face à une personne communiquant peu.

Nous devons néanmoins toujours nous efforcer d'améliorer notre relation avec l'animal.

 

La communication avec le chien passe par deuc formes de langage: Le langage corporel et les mots.

Le langage corporel est essantiel pour que le chien comprenne son environnement. L'animal repère la moindre nuance de posture, de gestes et d'expression.

Lorsque vous interagissez avec lui, veillez à chaque instant à la cohérence de votre langage corporelet utilsez le mêmes mots lorsque vous donner des ordres.

Le chien apprendra alors à comprendre ces mouvements et déchiffera vos signaux. En outre, si vous devez communiquer avec un chien âgé devenant sourd, le langage corporel est encore plus important.

 

 

 

Le vocabulaire

Les chiens sont capables d'apprendre la signification de nos mots et parfois un vocabulaire relativement étendu.

Ces capacités sont comparables à celles d'un enfants. En parlant régulièrement à votre chien , vous enrichissez son vocaulaire et developpez son intelligence.

Une fois qu'il connait la signification d'un certain nombre de mots, vous pouvez commencer à les associer pour formuler un ordre sous la forme d'une phrase.

Un chien dressé pour "aller chercher" un objet et connaissant le ses du mot "pantoufle" et l'identité de la personne appelée " papa" comprendra facilement " va chercher la pantoufle de papa".

 

A l'image de votre langage corporel, qui doit être cohérent, vous devez utiliser le même vocabulaire pour éduquer votre chien. Utilisez toujours le même mot pur une action précise. Si vous voulez dire STOP! ne provoquez pas de confusion en utilisant d'autres tournures comme " Non, arrête , fais pas ça" ou "Hé", " Pchit",...

 

Le son de la voix

 

Pendant l'éducation et plus généralment lorsque vous communiquez avec votre chien, parlez lui d'une voix douce et enjoué. Ne lui parlez jamais fort ou sur un ton sévère. Utilisez toujours les mêmes tons et volume sonore pour un ordree particulier. Aprenez à reconnaitre le ton de la vois qui era le mieux approprié à chaque action.Lorsque vous jouez avec lui , félicitez le de manière appuyée afin qu'il prenne conscience de la valeur des félicitations et tant que récompense pendant des séances.

 

Associez votre langage corporel aux mots que vous utilisez. 

 

Ne crier jamais, n'oubliez pas que l'ouïe du chien est développée. Le chien sera plus concentré si vous lui parler doucement.

 

Tout cela peut être compliqué et n'est pas naturel chez l'humain. En séance privé nous vous apprendront à apprendre à votre chien et nous saurons corriger vos erreures et les siennes afins que l'apprentissage soit rapide et efficace.

 

 

Les principes éducatifs

L'éducation d'un chien peut être réussie autant que ratée. Elle nécessite du temps et de la patience mais elle peut être extrêmement gratifiante pour l'animal et pour son maître.

Certains préfèrent faire éduquer leur chien seul grâce à des livres ou en faisant des recherche sur internet ou en allant dans un club canin où les cours collectifs ne sont pas adaptés à chaque chien. 

Lors de nos séances individuelles, l'éducateur canin expérimenté saura vous accompagner en faisant un bilan comportementale afin de vous donner les bonnes habitudes, réflexes, trucs les plus adaptées a votre chien et à vous .Nous allons corriger vos erreurs et celles de votre chien afin de créé une méthode adapté et ainsi avoir un résultat rapide et efficace.


Encourager les bons comportements

Eduquer un chien en le récompensant à l'aide d'une friandise, carresse, jeux ou en le félicitant lorsqu'il a un comportement correcte est une méthode appelé le renforcement positif.

 

A l'inverse le renforcement négatif est une réprimande ou une punition que le chien n'apprecie pas et qu'il convient de retirer lorsque le chien agit correctement.

Il est évident de JAMAIS avoir recours à une quelconque forme de châtiment corporel. La seul punition qui pourrait être acceptable est d'arréter le chien dans son élan en le surprenant. Cela doit être fait de manière approprié en fonction du caractére du chien, de son niveau de stress, de son âge,... 

 

La troisième méthode appelé le renforcement secondaire souvent utilisé à l'occasion des séances d'éducation. Il se révèle particulièrement utile lorsqu'il est inapproprié -ou impossible- de récompenser un bon moment. Nous pouvons donc utiliser le clicker qui produit un clic indiquant au chien qu'il s'est bien comporté et qu'il sera bientôt récompensé.

 

Friandises ou pas?

Lors de nos séances vous remarquerez que dans notre centre, la friandise n'est pas utilisée systématiquement. Tout au contraire:

Il est imperatif que votre chien ne devient pas une tête chercheuse à croquettes.

Tout dépendra encore une fois de votre chien: une friandise pour un chien trop gourmand ne fera que le déstabiliser et déplacera son attention qui devrait être sur le mâitre à la poche du maître.

La friandises doivent être avalées rapidement et doivent avoir la taille d'un petit pois. Elles doivent être différentes que sa nouriture habituelle. Elles doivent être exptionnelles et utilisées avec parcimonie.

La friandise doit être donnée à un moment préci avec réactivité et accompagné d'une féliciation verbale et doit disparaitre petit à petit. 

 

Garder son attention 

Il est souvent diffililde d'avoir l'attention d'un chien et surtout de la garder. c'est en le stimulant avec ce qu'il aime, en diversifiant les exercices, en faisant des pauses de jeux, des petites promenades, en le socialisant avec d'autres chiens que nous arriverons capter son attention de manière efficace.

Chaque chien est différent, nous trouverons ensemble le moyen d'interéagir pour une obéissance plus rapide.

 

 

Lors de nos séances nous étabirons la meileures manière d'agir.

 

 

 

Ref: Mon chien est un génie.